Pendant près de quatre décennies, Marc Gubin a fait une farce aux gens qui volent dans sa ville natale. Alors que les avions descendent à l’aéroport international Mitchell de Milwaukee, les passagers sont accueillis par une affiche chaleureuse et accueillante « Bienvenue à Cleveland » que Mark a peinte sur son toit. Gubin dit que l’enseigne – peinte sur le toit de son appartement en lettres de six pieds – a toujours réussi à faire peur aux flyers : « Il n’y a aucun but réel à avoir ça ici, sauf la folie, pour laquelle j’ai tendance à être assez bon. « 

Blague sur le toit de l'aéroport.

Le photographe à la retraite a révélé qu’il avait d’abord eu l’idée de l’enseigne de son assistante, alors qu’il déjeunait avec elle sur son toit à la fin des années 1970. Elle avait remarqué tous les avions volant à basse altitude dans la région et lui avait dit que ce serait bien de faire un signe pour souhaiter la bienvenue aux gens à Milwaukee. Mais ensuite, Mark a eu une idée encore meilleure : un panneau les accueillant dans la mauvaise ville.

Blague sur le toit de l'aéroport.

Pour éviter toute confusion, une annonce sur le panneau est généralement faite lors d’un vol régulier de Denver à Cleveland avec une escale à Milwaukee. Les préposés rassurent les passagers qu’ils n’ont pas manqué leur arrêt. Cependant, le farceur n’a jamais reçu de plaintes de la part de l’aéroport ou de l’une des compagnies aériennes qui ont survolé le panneau. La farce de Gubin est toujours en cours et il continue de retoucher les lettres sur son propre toit, avec la peinture dont il dispose : « Tout est ironique, juste pour le plaisir. Vivre dans le monde n’est pas une répétition générale. Tu ferais mieux de t’amuser avec.

Bienvenue!

Vous avez fait défiler jusqu’ici ! Bon travail! Poursuivre le défilement!

.